Propos incorrects exigés !

J’avais initialement prévu d’écrire une Connerie sur les Roms cette semaine, mais, vous le comprendrez facilement, l’actualité m’a sérieusement obligé à revoir ma copie …
Pris de court, je me suis naturellement tourné vers les Musulmans, mais avant même la fin du ramadan, ça n’aurait pas été très fair-play …
Les vieux alors ? Oui et non, vous le savez aussi bien que moi, c’est toujours un peu délicat, à peine sorti des fortes chaleurs de l’été …
Il me reste toujours les Noirs me direz-vous, mais en plein débat sur l’identité française, avouez qu’il y a plus léger un lundi matin !
L’angoisse de la page blanche commence alors sérieusement à monter… je sais, je vais allumer les femmes, une valeur sûre ça le machisme ! Oui, mais en fait, depuis que les Chiennes de Garde ont adressé quelques lettres de menaces appuyées à la rédaction de LCDL, je suis bizarrement un peu plus frileux …
Il me reste les handicapés bien entendu mais depuis qu’EasyJet les laisse en dehors de l’avion à 1 décollage sur 2, j’aurais vraiment l’impression de tirer sur l’ambulance …
Les Juifs ? Vous n’y pensez pas ?
Les Catholiques ? Après tous les scandales au Vatican ? Non merci !
Ah, les gays ! Ca fait toujours rire une bonne blague sur les gays, non ? Oui, sauf qu’en pleine polémique sur le mariage et l’adoption chez les homos, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela aurait été de mauvais goût …
Bon, bah … c’est décidé, chers lecteurs, cette semaine, vous aurez le droit à une Connerie sur les hommes blancs, hétéros, athées, jeunes et en parfaite santé ! Voilà, c’est parti : alors, euh, vous voyez, euh, bah les hommes blancs … non, je vais plutôt commencer comme ça,  disons plutôt, les hommes, euh, hétéros, bon, et bien … non, désolé, je n’y arriverai pas !
Et il faut se rendre à l’évidence, si désormais, on a uniquement le droit de taper sur les hommes blancs, hétéros, athées, jeunes et en parfaite santé, cela va peut-être permettre de ne froisser personne mais qu’est-ce qu’on va se faire chier !

« Avec le politiquement  correct, on ne dit plus noir, mais « membre d’une minorité visible ». Ainsi, Stevie Wonder est une minorité visible non-voyante ! – Anthony Kavanagh »

Bon lundi !

Laisser un commentaire