Les hommes et les enfants d’abord !

« L’homme est un loup pour l’homme » a-t-on coutume de dire … le mec qui a pondu ça devait être surveillé de très près par sa morue, croyez-moi : « La femme est un loup pour la femme », voilà ce qu’il avait réellement en tête le bonhomme !
Vous me direz, les femmes qui se tirent dans les pattes, ce n’est pas franchement une découverte, et ca ne devrait pas fondamentalement changer la face du monde de le dire une fois de plus … mais, quand même, quand ça touche à un problème aussi fondamental que la bouffe, j’avais du mal à croire que la solidarité féminine ne jouerait pas un minimum … j’avais tort :
– Une fille mince qui prend une salade verte au resto : est une garce, parce qu’elle n’a pas un poil de graisse mais qu’elle fait quand même du zèle !
– Une fille mince qui s’envoie un triple-cheese bacon : est une garce, parce qu’elle peut s’enfiler tout ce qu’elle veut, elle ne prendra pas un gramme !
– Une fille disons généreuse qui prend une salade verte au resto : est une garce, parce que vu son cul, elle n’est plus à une salade verte près, alors ca ne sert vraiment à rien qu’elle se donne en spectacle …
– Une fille disons généreuse qui s’envoie un triple-cheese bacon : est une garce, parce que vu ce qu’elle bouffe, c’est la dernière fois qu’on la laisse se plaindre de s’habiller avec un double-rideau …

Et encore, je n’aborde même pas tous les lieux d’affrontements féminins modernes : les concerts de Lady Gaga, les ventes privées Zadig & Voltaire … c’est simple tu y autorises le port d’arme et le problème de la surpopulation mondiale est réglé en 1/4 d’heure …

Et le pire dans tout ca, c’est qu’elles sont suffisamment gonflées pour balancer de la solidarité féminine à tout va, suffit de lire Glamour : « Les mecs c’est tous les mêmes, ils ne s’intéressent qu’au physique », « Les filles dans les magazines sont retouchées et rabaissent la condition de la femme » … vous n’avez vraiment peur de rien mesdemoiselles quand même …

« Un misogyne est un homme qui déteste les femmes autant qu’elles se détestent entre elles » résumait Henri-Louis Mencken … vous pouvez donc lui adresser directement vos lettres d’insultes et de protestation …

Bon lundi !

Laisser un commentaire