La Révolution de Janvier !

Retenu en otage par des indépendantistes bulgares joueurs de flûte traversière, la rédaction est contrainte tout autant que fière de laisser les clés de La Connerie Du Lundi à « Tiffany B. de l’école du one-man show de Paris ». Merci à elle d’avoir accepté d’écrire la toute première chronique invitée de l’histoire de LCDL !
______________________________________________________________________________________

La Révolution de Janvier !

Ça y est !! C’est aujourd’hui le 31 janvier ! Dernier jour avant d’être officiellement libéré de cet insupportable et incontournable gimmick du premier mois de l’année : « Ah Jean-Pierre ! Bonne Année ! », « Ah Florence, très belle année à toi ! » etc …
Enfin, nous pouvons reprendre une attitude normale et cesser de se torturer l’esprit avec des formules aussi originales qu’hypocrites, adressées à des personnes dont en réalité nous ne nous soucions pas plus de la qualité de leur année, que de ce qu’ils/elles ont déjeuné
le matin même … Soyons sérieux ! C’est un peu abrupt ? C’est pourtant tellement vrai !
Honnêtement, tous les gens à qui tu souhaites encore une « bonne et heureuse année 2011 pleine de belles choses et de bonheur », au 31 janvier, c’est souvent parce que tu avais totalement oublié leur existence et que tu les as croisé par hasard (ou erreur ?) autour d’une traditionnelle galette des rois organisée au travail pour « souder-les-équipes-et-partager-des-moments-sympas ». Les autres, les gens importants, soit ils étaient là le soir de la
St Sylvestre avec toi à essayer de te comprendre lorsque tu articulais douloureusement « Bôônne Annééée mon pote! », l’haleine imbibée d’alcool, soit tu les as contacté depuis déjà plusieurs semaines.

D’ailleurs ça vient d’où cette idée d’avoir tout le mois de janvier pour souhaiter la bonne année jusqu’au 31 ? Que se passe t-il si on est pris d’un élan aventurier et que l’on adresse cette formule en février ? Ou en mars pour les plus inconscients ?? La foudre ou une malédiction s’abat sur nous et notre famille ? Franchement, faut arrêter avec tout ça!

Au final, ce mois de janvier est juste affreux :
– Les soldes alors que tu as dépensé tout ton fric dans les cadeaux de Noël 4 semaines plus tôt
– Le jour le plus déprimant de l’année (le doux lundi 24 janvier selon l’étude d’un mathématicien de l’université de Cardiff)
– Les galettes des rois qui t’ont écœuré au bout de la 16ème (toujours sans avoir la fève)
– Le gimmick de la Bonne Année qui n’en finit plus …

Alors ce que je vous propose pour les prochaines années à venir : Ne plus s’encombrer de ces mondanités de janvier !
– Evite les réunions galette des rois en dehors du jour de l’épiphanie. Si t’as pas la fève, c’est pas grave… ton roi ou ta reine on sait bien que tu ne le/la trouveras pas ce jour là !
– Contentes toi d’un » Bonne Année » le 31, voire le 1er, et cesse d’en offrir à tout va à tous ceux que tu croises tant qu’ils ne font pas le 1er pas. Je t’assure, ta vie n’en dépend pas, aucun sort ne te seras jeté !
– Quant au jour le plus déprimant de l’année … ce qui me déprime c’est plutôt de savoir ce qui est passé dans la tête de ce mathématicien pour en arriver à faire une étude là-dessus …

Allez, respire, on arrive en février !! Te voilà libéré de toute obligation mondaine !!
Ah non en fait … arrive la St Valentin … On ne s’en sortira jamais….

« Janvier est le mois où l’on offre ses meilleurs vœux à ses amis. Les autres mois sont ceux où ils ne se réaliseront pas. – Georg Christoph Lichtenberg ». Qu’est-ce que je disais ?

Bon lundi !

Laisser un commentaire