La Connerie de l’année 2010 : Da Femini Code !

« C’est un petit jour pour l’homme, mais un grand Lundi pour la Connerie ! »
Ce lundi, La Connerie Du Lundi fête ses 1 an, sa 52ème CDL, ses 86.000 visites et ses 850 lecteurs : merci infiniment ! Pour fêter l’évènement, les Fans de la page Facebook ont élu leur Connerie préférée – exceptionnellement republiée ce lundi : une courte tête devant « Mr Proverbe » et « La St-Valentin m’a tuer », la Connerie est fière de basculer dans sa  2ème année avec « Da Femini Code » !
Pour faire de cette nouvelle année l’Année de la Connerie et offrir le plus beau des cadeaux d’anniversaire à LCDL, merci beaucoup de transférer cette connerie, d’en parler autour de vous et d’inscrire vos potes, collègues et famille sur www.laconneriedulundi.com !

__________________________________________________________________________

La Connerie de l’année 2010 : Da Femini Code !

Jeune homme,

« A ton âge, il y a des choses qu’un garçon doit savoir. Les filles, tu sais, méfies-toi, c’est pas ce que tu crois … ». Non, c’est pas ce que tu crois mais alors pas du tout ! Non, ce ne sont pas juste des êtres comme nous mais en plus fines, plus minces et moins poilues ! Loin de là ! Elles ne pensent pas comme nous, vois-tu, elles ne nous disent pas tout, elles ont … un Code ! Mais rassure-toi, je ne te laisserai pas te frotter à la plus grande énigme jamais crée sans quelques conseils :

« Comment tu me trouves ? »
Un grand classique pour commencer : ici, et comme très souvent tu verras, elle ne te demande pas ton avis personnel ou encore ton opinion sur la mode, non, elle te demande d’approuver le choix qu’elle a déjà fait toute seule !
Un conseil : laisse passer 2-3 secondes et prends un air concerné avant de répondre : « Très jolie, non vraiment, très jolie ».

« J’ai un rdv, enfin un truc pour filles … »
Attention, ne fonce pas tête baissée ! Elle ne veut pas que tu t’intéresses à son emploi du temps, non, elle maquille juste subtilement son rdv chez le gynéco ou pour une épilation du maillot !
Un conseil : ne joue pas au petit malin qui a bien compris ce qui se tramait avec un clin d’œil ou une pichenette sur l’épaule façon « coquine, va ! » : Acquiesce et change de sujet …

« Comme tu veux »
Incontournable et facile à retenir : c’est simple, dans 95% des cas, pour elle, « Comme tu veux » est un synonyme parfait de « Je préfèrerais mourir ! ». Mise en situation :
–    « Je peux mater Marseille vs PSG pendant le dîner ? / Comme tu veux … »
–    « Ça ne te dérange pas que je prenne un verre avec Karine, mon ex ? / Comme tu veux … »
–    « On se fait livrer des pizzas ce soir ? / Comme tu veux … »

Un conseil : Dans ces cas-là, une erreur d’appréciation pourrait te coûter cher, crois moi ! Si tu ne te sens pas prêt, ne t’affole pas et pose le moins de questions possible !

« Il faudrait qu’on taille la haie, non ? »
Pas évident celui-là, j’en conviens … En fait, la seule différence entre ce qu’elle dit et ce qu’elle pense vraiment ici, c’est le sujet du verbe …
Un conseil : Ne prends pas de risques inconsidérés, renvoie juste la patate chaude : « Ouais, tu as raison, et qu’on fasse la vaisselle aussi ! »

« J’ai du retard … »
Nous y voilà, jeune disciple ! Si tu entends un jour cette phrase (dans un autre contexte que pendant une grève SNCF, qu’on soit d’accord !) c’est que tu as franchi toutes les étapes une par une avec succès ! Je suis fier de toi jeune homme, mais plus personne ne peut plus guider tes pas désormais, c’est à toi de faire preuve de discernement et de bravoure pour décoder l’indécodable …
Un conseil : Cours !

« Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans les comprendre, aux hommes qui les comprennent  sans les prendre – Marcel Prévost ». Ok, changement de programme gamin : on ne décode plus rien et on reprend du début !

Et bonne nouvelle année de connerie !

Laisser un commentaire