Jeux de mains …

D’après une étude récente, « 75% des français ne se lavent pas les mains après être passés aux toilettes » ! Ça vous choque ? Moi, je suis franchement admiratif des 25% qui continuent à s’acharner !! Non, parce qu’entre nous, le mec qui a inventé le sèche-main électrique, c’était pas la moitié d’un con !

Non, c’est sûr, la petite serviette à l’ancienne, c’était beaucoup trop compliqué, il fallait qu’on ajoute un peu de technologie dans tout ça ! Résultat, quand tes mains sont bien trempées, il ne reste plus que cette saloperie de boîte fixée au mur ! Non mais vous êtes déjà tombé sur un sèche-main qui vous a vraiment séché les mains vous ? Pour commencer, une fois sur deux, il ne fonctionne pas du tout : tu as beau secouer tes mains comme un débile en dessous, à gauche, à droite, en faisant des petits ronds pour que le capteur infrarouge (rien que ça !!) comprenne que c’est le moment de balancer la sauce, et bah rien ! Et de toute façon, si jamais après 3 minutes de danse du ventre, il daigne se mettre en route, au mieux, ce sera pour crachouiller un filet d’air frais … pendant grand max’ 10 petites secondes ! Mais sur qui ils ont testé cette connerie pour en conclure que 10 secondes ça suffirait ??

Et puis, en y réfléchissant, si jamais ça marchait ce truc, vous ne pensez pas que les gens en achèteraient pour chez eux ? Et, soyez honnêtes, vous avez déjà vu une seule de ces boîtes fixées au mur dans une salle de bains ? Ou un de vos potes qui vous demande : « dis moi Patrick, j’ai super envie d’acheter un sèche-main électrique pour Nathalie, t’as un conseil à me donner ? ». Jamais ! Alors pourquoi tous les bars, les restaurants, les entreprises et les aéroports du monde s’obstinent à le faire, eux ?? Je ne veux pas voir le mal partout, mais je suis à deux doigts de me demander si un gang de mafieux russes, dans le business des sèche-mains électriques (il en faut …), n’aurait pas pris le contrôle du monde des sanitaires …

Alors quelle option nous reste-t-il face à ce fléau, me demanderez-vous ? Une seule : prendre un air détaché genre « bien entendu que mes mains sont sèches … » et laisser le suivant dans la file d’attente affronter la bête à son tour … pour essuyer ses mains sur son pantalon une fois que plus personne ne nous regarde ! Si c’est pas malheureux d’en arriver là après 2.000 ans de progrès technologiques quand même …

« C’est aux toilettes que j’ai composé mes meilleures chansons ». Paul McCartney – Tu m’étonnes, le temps que tes mains soient sèches, tu as de quoi laisser venir l’inspiration …

Bon lundi !

Laisser un commentaire