En direct de Mulhouse

Les J.O d’hiver sont terminés, putain il était temps … parce qu’après la 40ème épreuve de biathlon homme par équipe, je commençais sérieusement à me poser des questions sur l’intérêt du truc … Déjà, on remarque vite qu’il n’y a globalement que 5-6 pays qui participent si on y regarde de plus près. Sorti du pays organisateur, des pays scandinaves et de trois pays qui excellent à la carabine couché par grand vent, il faut reconnaître qu’il ne faudra pas envoyer un A380 pour ramener les médailles de l’Argentine et du Mali …
Et puis, si au micro d’Eurosport, les « sportifs » nous font croire qu’ils sont super déçus de finir la course 27eme, la vérité, c’est qu’ils refont l’épreuve tous les jours jusqu’à ce que tout le monde ait sa médaille : tu as paumé le saut à ski petit tremplin ? T’en fais pas gamin, il te reste encore le moyen tremplin, le grand tremplin, le tremplin surprise, le tremplin décoré par Valérie Damidot, et le tremplin par équipe !
Un dernier truc insupportable quand tu écoutes le journaliste de France 2, c’est qu’on t’explique que l’athlète français (850ème mondial) est toujours le grand favori ! Si si, parce que c’est bien connu dans le milieu du ski de fond, il est particulièrement à l’aise avec un vent d’ouest un peu tournant … D’ailleurs, vous saviez vous qu’il y avait à peine 250 licenciés de biathlon en France ! Et ils sont genre 25 à faire les mariolles à Vancouver ! On envoie 1 mec sur 10 aux J.O ! C’est pas croyable hein ? C’est comme si Domenech sélectionnait 200.000 mecs pour la Coupe du Monde !

D’ailleurs, tout bien réfléchi, il ne faut surtout pas s’arrêter en si bon chemin, poussons ce délire encore plus loin : on n’a qu’à organiser les J.O de Printemps aussi !
Le concept est simple : on n’invite que 2 pays à la con – pas de Chinois ni d’Américain, ça gagne trop souvent et puis comme ça, on a au minimum la médaille de bronze à chaque fois – et on balance toutes les TVs du monde pour les filmer en train de jouer 24/24 au boomerang et aux fléchettes pendant 1 mois ! Et on envoie tout ce beau monde à Mulhouse tiens ! Imaginez un peu la campagne de pub : J.O 2012, tous derrière Mulhouse ! Imaginez aussi l’inventivité qu’il faudra à Nelson Monfort pour nous faire croire qu’on vit une soirée HIS-TO-RI-QUE sur France Télévisions : « Soirée spéciale en direct de Mulhouse, la demi-finale tant attendue du Double-mixte Fléchettes pour gauchers entre le Chili et la Lettonie ! Maiiiiiiiiiis quel lancer de fléchette triple loots roulé-boulé de l’athlète unijambiste chilien ! »

« Les sports d’hiver sont irremplaçables : ils offrent à tous les bras cassés l’occasion de se fracturer aussi les jambes » – Philippe Bouvard, il faudra lui proposer de porter la flamme à Mulhouse, tiens …

Bon lundi !

Laisser un commentaire