Da Homini Code !

Jeune fille,

Lundi dernier, nous avons essayé de percer le Femini Code et il nous semblait plus que naturel de te venir en aide de la même manière (on ne voudrait pas déséquilibrer les relations hommes/femmes en place depuis des millénaires …). Alors ne crois pas les magazines pour filles qui se rassurent en prétendant que les hommes sont binaires, et incontestablement moins complexes que les femmes … Dans bon nombre de situations, tu auras toi aussi à déchiffrer … leur Code !

« J’ai fait la vaisselle »
On commence tranquillement. Ici, la ruse est classique : en aucun cas, il ne prétend avoir lavé méticuleusement tout ce qui se trouvait dans l’évier ! Non, « faire la vaisselle pour lui », c’est passer une seconde sous l’eau le strict minimum pour le repas suivant : 2 assiettes, 2 fourchettes (« pas besoin de couteaux, j’ai fait des pâtes ! »), et 1 verre à moutarde à se partager …

« Je t’aime »
Plus compliqué déjà ! Une preuve d’amour aussi spontanée cache bien souvent quelque chose, mais pour lire entre les lignes, il nous faut le contexte :
–    Il vient de faire une grosse connerie ? => Il essaie d’éviter 20 longues minutes de reproches …
–    Il y a un match ce soir ? => Il sait d’avance qu’il va rentrer à 4h du mat’ rôti comme un polonais !
–    Il est passé 22H ? => Tu vas passer à la casserole …

« Tu le trouves comment ce mec ? »
Il ne te demande pas vraiment ton avis ? Bon, alors ne lui donne pas ! Ce qu’il veut entendre, c’est que ce mec ne lui arrive pas à la cheville, et qu’il reste et restera le coq de la basse-cour ! Ne prends aucun risque, flatte son ego et répète après moi : « Lui là ? Bof, rien de particulier et un peu maniéré si tu veux mon avis … ».

« Ça va un peu trop vite »
Nous y voilà, jeune demoiselle ! Si tu entends un jour cette phrase (dans un autre contexte que sur l’autoroute, qu’on soit d’accord !) c’est que tu as franchi toutes les étapes une par une avec succès, enfin presque ! Je suis fier de toi jeune fille,  mais personne ne peut plus guider tes pas désormais, c’est à toi de trouver les mots pour percer le Code …

« La seule profondeur qui intéresse les hommes chez les femmes est celle de leur décolleté. » – Zsa-Zsa Gabor. Encore une qui lit trop de magazines …

Bon lundi !

Laisser un commentaire