C’est pas le moment !

Je couvais un truc la semaine dernière, vous savez le genre de maladie qui n’a pas vraiment de nom, mais qui vous tombe dessus alors que vous n’avez rien demandé à personne, et qui vous colle une espèce de « mi-rhume-mi-grippe » pendant quelques jours… cette maladie un peu fourbe qui ne vous empêche pas d’aller bosser, non, mais qui vous passe un message on ne peut plus clair dès le matin au réveil « ta journée sera aussi longue que désagréable » !

Enfin bon, ce matin-là, pas trop le choix, je prends le taureau par les cornes, je sucre mon café au paracétamol, j’enfile ma bandoulière de Kleenex, et j’aligne les réunions, droit dans mes bottes, « employé du mois » oblige ! Et c’est à ce moment là, qu’un de mes collègues me lance courtoisement à la figure : « Sors de cette pièce, tu es sûrement contagieux, je ne veux pas tomber malade, c’est pas le moment ! ».

Alors, au-delà du fait que ce mec a la délicatesse de Chabal un soir de pleine lune, j’ai trouvé ça assez marrant finalement … parce qu’en y repensant, c’est une phrase qu’on dit souvent, au final, « c’est pas le moment » et dans tout type de contexte : « Dis Michel, tu feras attention sur les pistes à Courchevel : ne te casse pas une jambe, c’est pas le moment ! » ou encore « Mon patron m’a dans le nez, j’espère que je ne vais pas me faire virer, c’est pas le moment ! » 
Parce qu’entre nous, il y a vraiment un moment pour attraper la mort, se démettre un genou ou perdre son boulot ? Vous avez déjà entendu quelqu’un vous avouer : « Je vais me balader sans manteau et sous la pluie là, et puis j’espère que je vais chopper une bonne pneumonie, c’est complètement le moment ! » ? Ou encore : « J’ai rdv chez le coiffeur samedi, alors j’espère qu’il va me rater, c’est le moment ! »

Parce qu’à la limite, on pourrait imaginer, par exemple, qu’en pleine période de rush au bureau, au bout du bout du rouleau, notre faible conscience en vienne à se dire : « Tiens, si je baisse la garde, et que je me choppe une bonne crève : à moi les 3-4 jours de vacances au chaud sous la couette » ! Mais franchement, alors qu’on attend ces quelques petits jours de vacances ou de farniente toute l’année, tomber malade juste avant et risquer de ne pas en profiter … c’est vraiment pas le moment !

« Le moment c’est maintenant, et maintenant, c’est le moment. – Le livre secret des samouraï » – En même temps, si tout le bouquin est comme ça, ils ne doivent pas avoir beaucoup de mal à le garder secret les mecs …

Bon lundi !

Laisser un commentaire